Journées Waimh, Besançon, 16-17-18/11/2017, "Quelles psychothérapies pour bébé ? Les soins parents-bébés"

Journées Waimh à Besançon les 16, 17, 18 novembre 2017
Colloque international

Quelles psychothérapies pour bébé ?
Les soins parents-bébés

La prise en charge des bébés évolue, ainsi que celle des parents. De nouveaux dispositifs de soins sont mis en place. Comment envisager leur pertinence ? Comment affiner le diagnostic du soin ? Quelles méthodes utiliser ? Comment aider les parents à aller consulter ? Ce colloque vise une confrontation entre les praticiens du soin et l'avancée des recherches dans ce domaine.
Pendant de nombreuses années l’idée même de souffrance des bébés n’était pas envisageable. De nos jours des soins psychiques sont très spécialement mis en place pour eux. Comment caractériser alors la spécificité de cette prise en charge ? Est-elle vraiment différente de celle d’un enfant plus grand ? Doit-on apprendre de nouvelles techniques pour les soigner ?
La place de la mère a été très vite reconnue comme essentielle. Celle du père, voire de la famille, est maintenant plus acquise. Les troubles de la parentalité ont été par ailleurs mieux explorés, tandis que progresse l’idée de prévention précoce et anténatale. La plus grande sensibilisation du public, le travail en réseau des différents professionnels en périnatalité ou dans la petite enfance, le développement des indications et possibilités de prise en charge ont ainsi mis au centre du soin les relations parents-bébé. De nombreux dispositifs ont été ainsi mis en place : thérapie mère-bébé ou de la triade, groupe parents-bébé avec utilisation de médiation, jardin thérapeutique en direction des enfants, groupes de parents, thérapie familiale, transculturelle.
Par ailleurs différentes théories accompagnent aussi ces changements dans les pratiques. L'approche psychanalytique du bébé se développe, de nombreuses méthodes voient le jour, tandis que la recherche met de plus en plus à jour de nouvelles données sur le développement du bébé, sa situation fœtale, ses liens, l’intersubjectivité, les enveloppes psychiques, la dépression maternelle du post-partum ou les troubles de la parentalité.
L’objectif de ce colloque est de faire le point sur ces avancées, susciter des confrontations entre praticiens et chercheurs et expliciter les problèmes que posent les soins parents-bébés :
- Comment le travail de lien mis au centre de l’approche psychanalytique permet-il de dégager un espace thérapeutique ? Comment alors envisager le processus associatif, la dynamique transférentielle ou la place de l’interprétation ? Le travail de l’attention mis en avant pour le bébé se substitue-t-il au rôle de la parole et de la verbalisation dans le soin ?
- Comment la référence à la réflexivitéà l’attachement et à la mentalisation sont-elles une aide en psychothérapie ? Quelles méthodes utiliser ?
- Les grilles d’évaluation évoluent. Quelles sont celles qui sont utilisées ? Comment envisager la révision de la « Zero-to-three » en « Zero-to-five » ? Comment repérer les signes de souffrances précoces ? Quelle place pour le diagnostic  ?
- Les pères se sentent de plus en plus concernés. Comment répondre aux besoins des parents ? Quelle place le bébé a-t-il dans sa famille, dans sa culture ? Comment nos institutions, médicales, éducatives, prennent-telle en charge la souffrance des bébés ?
- Comment plus largement envisager la place et la fonction des différents dispositifs de thérapie, de soin et de prévention pour la prise en charge des bébés ? Comment la demande se construit-elle ? De quel temps avons-nous besoin ? Quelle est l’offre de soin ? Comment la pluridisciplinarité participe-t-elle au soin ?
Conférenciers : Miri KEREN (Israël), Francine De MONTIGNY(Canada), Sandra RUSCONI (Suisse), Bernard GOLSE, Michèle POLLAK-CORNILLOT, Régine PRAT (Paris),
Avec comme premiers intervenants : Bérangère BEAUQUIER-MACCOTTA, Patrick BEN SOUSSAN, Laetitia BRUN-BARASSI, Sarah BYDLOWSKI, Jacques DAYAN, Michel DUGNAT, Antoine GUEDENEY, Sylvain MISSONNIER, Dominique PLUCHE-GALMICHE, Emmanuel REICHMANN, Joëlle ROCHETTE, Claire SQUIRES, Sylvie VIAUX-SAVELON, Christelle VIODE.
Rose-Angélique BELOT, Michel DUGNAT, Denis MELLIER, Sylvie NEZELOF



Programme

(en construction)
Jeudi 16 novembre
14h à 17h pré-colloque, demi-journée doctorale
Séminaire de recherche pour doctorants sur la périnatalité et la petite enfance (SIRPPP) (universités de Paris 5, de Paris 7, de Lyon, de Lorraine, de Strasbourg etc.). Organisation de différentes tables rondes avec doctorants et directeurs de recherche

COLLOQUE (amphi Fourier, La Bouloie)
17h00 Accueil des participants 
Dans le cadre du plan vigipirate, un émargement et la présentation d'une pièce d'identité sont obligatoires.
  • 18h à 20h
Ouverture : Mesdames, Messieurs les représentants de la Présidence de l’Université, de la Région, de la Ville, de l’UFR, de la MSHE et du Laboratoire de psychologie
Conférence introductive : Quels enjeux pour la pratique psychothérapique avec les bébés ?
par Michèle CORNILLOT et Bernard GOLSE (Paris),
Discussion avec :
Vendredi 17 novembre

8h30 à 10h30 : accueil à partir de 8h commission Waimh/Marcé, Réunion des USAPB

COLLOQUE de 11h à 18h (amphi Fourier, la Bouloie)
10h00 Accueil
Dans le cadre du plan vigipirate, un émargement et la présentation d'une pièce d'identité sont obligatoires.
  • 11h15 à 12h45
Table ronde 1 « Comment envisager le travail de contenance dans les psychothérapies ? »
Conférence de Régine PRAT (Paris) sur la psychothérapie du bébé, le jeu et les processus de contenance ?-
Intervention Pasacle GUSTIN (Bruxelles)
avec Claire SQUIRES (Paris)

  • 14h15 à 16h
Table Ronde 2 « Quelle place pour l’attachement et la réflexivité dans les méthodes de soin ? »
Conférence de Sandra RUSCONI (Genève) « Interaction et réflexivité dans les thérapies parent-bébé » -
Intervention Ayala BORGHINI (Lausanne)
avec Bérangère BEAUQUIER-MACCOTTA (Paris)

Pause café
  • 16h15 à 18h
Table Ronde 3 « Comment repérer les signes de souffrances précoces et poser un diagnostic ? »
Conférence de Miri KEREN (Tel Aviv) « La révision de la “Zero-to-three” et les enjeux de la “Zero-to-five” » -
Intervention Antoine GUEDENEY (Paris 13)
avec Sylvie VIAUX (Paris)
18h45 Bureau de la Waimh-France
20h30 Repas de gala (sur inscription)

Samedi 18 novembre
COLLOQUE de 8h30 à 17h (le Centre Ville, amphi Donzelot, Mégevand)
8h00 Accueil
Dans le cadre du plan vigipirate, un émargement et la présentation d'une pièce d'identité sont obligatoires.

  • 8h30 à 13h
8h30 à 10h15
Table Ronde 4 « Comment les réseaux prennent-ils plus largement en compte la famille ? »
Conférence de Francine DE MONTIGNY (Québec) « Quelles interventions possibles en direction des pères. »
Intervention :
avec  Syvie NEZELOF, Blandine MULIN (Besançon), Emmanuel REICHMAN (Paris)
  • 10h15 à 11h Séance posters et pause café
  • 11h à 13h Symposium et Ateliers (à choisir à partir du 10 septembre sur le site)


  • 14h30 à 16h30
Table Ronde 5 « Comment envisager les caractéristiques des différents dispositifs ?»
- Sylvain MISSONNIER sur la consultation anténatale
- Jacques DAYAN sur l’intérêt de la thérapie maternelle
- Joëlle ROCHETTE sur la thérapie et l’espace triadique
- Rosa MASCARO sur la précarité et les dispositifs de soin institutionnel

Clôture à 16h45 avec S. NEZELOF, M. DUGNAT et D. MELLIER


Appel à communication

Pour ateliers et posters

Date limite : 20 juillet 2017

Pendant de nombreuses années, l’idée même de souffrance des bébés n’était pas envisageable. Comment désormais caractériser la spécificité de leur prise en charge ? Comment affiner le diagnostic du soin ? Quelles méthodes utiliser ? Comment aider les parents à aller consulter ?

Si la place de la mère a été très vite reconnue, celle du père ou de la triade semble maintenant acquise. Tandis que progresse l’idée d’une prévention précoce, anténatale, les troubles de la parentalité et la psychopathologie des parents sont aussi mieux explorés. La plus grande sensibilisation du public, le travail en réseau des professionnels, le développement des indications et possibilités de prise en charge mettent au centre du soin les relations parents-bébé. Dans le même temps, les références théoriques évoluent avec l'approche psychanalytique du bébé, l’observation, les recherches sur les interactions, l’attachement, le développement du bébé ou la dépression du postpartum.

- Comment le travail de lien au centre de l’approche psychanalytique permet-il de dégager un espace thérapeutique ?
- Comment la référence à la réflexivité, à l’attachement et à la mentalisation sont-elles une aide en psychothérapie ?
- De quelles grilles d’évaluation disposons-nous ? Que penser de la nouvelle grille « Zero-to-five » ?
- Si les pères se sentent de plus en plus concernés, comment mieux prendre en compte leur place, voire celle de la famille ?
- Comment plus précisément caractériser les réseaux et les différents dispositifs thérapeutiques, de soin et de prévention ?

Proposition de communication :

Les propositions de communication, pour atelier ou poster, sont à envoyer à psychotherapie-du-bebe@mshe.univ-fcomte.frpour le 20 juillet au plus tard selon le modèle téléchargeable ci-dessous.
Vous trouverez ci-joint un modèle pour déposer votre proposition selon vos possibilités (Word, rtf ou odt)

Contacts :

Nos enfants sont-ils sacrés? Quelle place pour nos bébés, enfants et adolescents dans nos sociétés aujourd’hui ? Les jeudi 15 et vendredi 16 mars 2018, Saline d'Arc-et-Senans

Prochain colloque 
Nos enfants sont-ils sacrés?
Quelle place pour nos bébés, enfants et adolescents dans nos sociétés aujourd’hui ?
Les jeudi 15 et vendredi 16 mars 2018
Colloque organisé par le Dr Jonathan Ahovi, sous la direction du Pr Marie Rose Moro
A diffuser à tous les professionnels concernés
Première annonce et modalités d’inscription + appel à communication, en pièces jointes

Anne Gérard,
Maison des adolescents du Jura
Centre Hospitalier Louis Pasteur - Dole
03 84 69 24 90

https://revuelautre.com/colloques/nos-enfants-sacres-place-nos-bebes-nos-enfants-nos-adolescents-societes-aujourdhui/

Mardi 11 Avril, 20h15, Sister’s Café, 76, Rue des Granges à Besançon : Marie-Jeanne Pugin, Le cheval thérapeute

Psychologue clinicienne, hypnothérapeute, c’est avec plaisir que je partagerai avec vous les réflexions cliniques issue de ma pratique de la psychothérapie médiatisée par le cheval. Je présenterai une vidéo sur le thème : “Le cheval thérapeute. La place de l’hypnose dans la psychothérapie médiatisée par le cheval.” 
Résumé : L'univers fantasmagorique du cheval le prédispose à être un merveilleux allié thérapeutique. Cependant l'action thérapeutique du cheval ne se réduit ni à son versant médiateur ni à son versant projectif. Par une mise en parallèle de travaux de François Roustang sur l'hypnose et d'observations cliniques – de patients et chevaux en séances – effectuées pendant deux années de pratique, ce travail explore l'idée que cet "autre chose" qui se passe entre l'humain et l'animal en séance, est l'hypnose.
Au plaisir de se rencontrer et d'échanger sur nos pratiques cliniques,
MJ Pugin

Café-Psycho et AG de l'APFC

Madame, monsieur, cher(e) adhérent(e),

L’APFC vous invite samedi 11 février 2017 à son Assemblée Générale annuelle et à un Café-PsychoFlorence Cabot psychologue à l'Unité Sanitaire de la Maison d'Arrêt de Besançon et au CRIAVS de Franche-Comté (Centre de ressources pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles) traitera de sa pratique des ateliers d'écriture en maison d'arrêt.

9h30 : café-psycho
10h30 : Assemblée générale
Salle Haag, 17, rue Jules Haag (quartier de Montrapon) à Besançon.

Nous vous souhaitons une très belle année 2017.


A.P.F.C.
Centre municipal Sancey
27, rue de Sancey
25000 Besançon

O6.40.22.65.00.

assopsy.fcomte@laposte.net
http://assopsy-fcomte.blogspot.fr/